Project Description

L’association Oyà pour l’Art et la Culture Afro-diasporique.

Notre mission

L’association Oyà vise à participer à la construction d’une société plus solidaire, plus humaine, plus épanouissante à travers diverses activités physiques et intellectuelles ouvertes à tous.

Nos moyens

L’association Oyà propose diverses activités :
• Cours de Capoeira Angola pour adultes et adolescents
• Cours de Capoeira Angola pour enfants de 3 à 10 ans
• Ateliers de découverte pour les enfants
• Club de lecture et réflexions afro-féministe
• Ateliers de danse et expression corporel
• Organisation d’événements et rencontres

Nos valeurs

Notre Association a pour objectif principal la divulgation et la préservation de la culture afro-brésilienne, et les arts traditionnels et contemporains de matrice africaine. L’association Oyà ambitionne d’offrir une éducation anti-raciste et descoloniale pour tous à travers l’art et la culture afro-diasporique.

Notre public

Toute personne ayant la volonté de lutter de façon collective et collaborative contre le racisme et l’intersectionnalité des oppressions.

Présidente

Aline do Carmo

Aline est brésilienne et prépare un Master 2 « Métiers de l’Enseignement de l’Éducation et Formation » (MEEF) parcours « Ingénierie de Formation et Contextes Internationaux » (IFCI) pour développer des dispositifs d’accueil et d’accompagnement des enfants migrants dans le processus de scolarisation des élèves. Aline est aussi animatrice BAFA et travaille comme animatrice périscolaire dans les écoles.

Trésorier

Stéphane Munnier

Stéphane est designer de profession et photographe par passion. Stéph est aussi contra-mestre de l’école Ngoma Capoeira Angola, formé par Mestre Marrom à Rio de Janeiro où il a passé plus de 14 ans pour s’entraîner et étudier la Capoeira Angola, sa culture et ses fondamentaux. Il est aujourd’hui responsable pour le Ngoma Paris où il donne des cours pour adultes et enfants et où il poursuit le travail de l’école Ngoma, l’enseignement et la préservation des traditions de la Capoeira Angola ainsi que la lute et l’éducation anti-raciste.

Secrétaire

Jessica Assard

Jessica a passé son enfance entre la Guyane et le Pará, au Nord du Brésil. Elle est enseignante dans le secondaire en Île-de-France. Actuellement en contrat doctoral à Sorbonne Université, elle prépare une thèse portant sur la littérature abolitionniste au Brésil. Intégrer Oyà est à ses yeux un moyen d’acquérir et de divulguer des connaissances autour de l’histoire et de la culture afro-diasporique, plus particulièrement la littérature produite par les afro-descendants.

Secrétaire

Olive Mahoro Nsengimana

Olive Mahoro est franco-rwandaise, ou peut-être parisienne à l’accent toulousain originaire du Rwanda. Juriste de formation elle exerce en affaires juridiques dans la fonction public. Passionnée par la culture afro et le droit, elle participe au comité de lecture « Jeunes textes en liberté » (pour une plus grande diversité dans l’écriture contemporaine) et elle est également bénévole en accompagnement juridique et administratif auprès de la C.A.A.N et la Mairie de Saint-Ouen