Loading...
DANSE & EXPRESSION2018-11-07T14:05:23+00:00

Project Description

L’association Oyà
propose des ateliers de danses contemporaines et traditionnelles d’origine africaine.

Cela permet aux participants d’avoir un contact direct avec les ancêtres africains et de perpétuer les éléments de la culture afro-diasporique.

Lors d’une première édition, nous avons organisé un cours Funk avec Sabrina Ginga.
Elle qui a été muse en couverture du magazine National Geographic, est membre du mouvement Heavy Baile, directrice de danse et sambiste à l’académie du Salgueiro. Étant que danceuse, elle participé au clip « A Mulher do fim do mundo » de la diva Elza Soares.
Le funk carioca dérive à l’origine de la soul music américaine dans les années 1970 et est un véritable phénomène musical des favelas carioca. Fomenté par la communauté noire en tant que vecteur d’information et de réinvindications, le funk est devenu un moyen d’insertion sociale et de contestation des structures en vigueur au Brésil.

Nous organisons également un atelier de danse afro-brésilienne avec Samille Possidonio. Elle est professeur d’histoire avec une spécialisation en histoire brésilienne et africaine qui a toujours cherché à connaître ses racines et ses ancêtres. Elle pratique la danse afro-brésilienne depuis 5 ans, et elle nous a raconté des mythes mélangées avec l’histoire et l’incarnation de mouvements des orixás dans les mouvements de la danse.
Cette danse a été introduite au Brésil par des Africains traités comme esclaves pendant l’époque du esclavage. Souvent liées à la religion, certaines danses afro-brésiliennes sont devenues ce que nous connaissons aujourd’hui comme Afoxé, Maracatu, Jongo, Coco, etc.

Toutes les activités sont destinées aux adultes et aux enfants de tous âges.

Suivez nos événements pour connaître la date de la prochaine édition ou contactez-nous si vous souhaitez proposer un atelier en partenariat avec Oyà!